Roman épistolaire

Ce roman épistolaire a ceci d'original qu'il ne présente pas une correspondance entre différents interlocuteurs, mais nous fait entendre une voix unique, quêtant inlassablement la réponse de l'autre. Le statut de l'homme en est rendu problématique : réel, imaginaire… le texte conduit alors une permanente interrogation sur les liens qui unissent le désir de la chair et le désir de la création.